Lundi 23 Octobre 2017
8:15:45
Jour de l'année : 296
C'est justement pour préserver ce qui est neuf et révolutionnaire dans chaque enfant
que l'éducation doit être conservatrice, c'est-à-dire "assurer la continuité du monde".

(dans "La responsabilité" de Hannah ARENDT (1906-1975), philosophe)
Dernière modification de cette page : le Vendredi 19 Mai 2017.

 

Les Articles

 

 

[Les petits articles PanaMaths]
[Des articles du Web]

 

Les petits articles PanaMaths

Moyennes et géométrie
Irrationalité de e
Irrationalité de π
Le théorème de Céva
Calcul de π : la formule de Viète
L'algorithme de Héron d'Alexandrie
Les intégrales et la formule de Wallis
Exprimer les variations

 

 

>>> Retour <<<

 

Des articles du Web

A propos de Sophie KOWALEVSKI
C'est au printemps 2006 qu j'ai découvert, par hasard, Sophie Kowalevski en allant voir la pièce de Jean-François PEYRET "Le cas de Sophie K." au théâtre de Chaillot. Ayant vu l'affiche (cf. ci-dessous), j'avais été interpelé par les symboles mathématiques qui y figuraient, plus précisément sur une sorte de livre dont les pages avaient la forme du profil d'un visage... La pièce traitait donc d'une mathématicienne, Sophie KOWALEVSKI, à la vie riche et aux facettes multiples. Le spectacle était en lui-même un enchantement... Au-delà du contenu (soulignant à la fois les dimensions intélectuelle, artistique et humaine de Sophie K.), j'avais été ébloui par l'usage (encore assez novateur il y a dix anx) de la vidéo dans la mise en scène.

Le cas de Sophie K.

La mathématicienne et oulipienne Michèle AUDIN (dont voici la page professionnelle) a écrit un article sur Sophie K. qui mérite vraiment une (ou davantage !) lecture (même si on peut ne pas le comprendre complètement... :)). Vous le trouverez ici. On trouvera aussi une véritable mine d'informations dans la transcription d'une interview de Michèle AUDIN sur cette page du site CultureMATH.

 

 

>>> Retour <<<